← Partagez cette page

Le Business des faux entretiens d’embauche

Par:
Catégorie(s): Non classé

Vous croyez avoir mal lu ? Non non, le titre parle bien de faux entretiens d’embauche !

Incroyable mais vrai, certaines sociétés se spécialisent dans le business des faux entretiens d’embauches, service proposé aux entreprises à des conditions financières parfois encore plus élevées que de vrais entretiens d’embauche !

Cela commence parfois simplement par un simple coup de fil à votre bureau… un recruteur ou un chasseur de tête semble bien renseigné et cherche à vous contacter pour vous proposer un poste intéressant chez un concurrent de votre employeur actuel !

 

Bien sûr, même si vous n’êtes pas en recherche active, vous êtes forcément intrigué, et même un peu flatté que votre profil intéresse un recruteur ! Et c’est là que le piège commence à se refermer sur vous…

En effet, certaines sociétés proposent de mettre en place des scénarios de faux recrutements pour différentes raisons :

  • tester la fidélité de certains salariés
  • tester le moral des salariés
  • récupérer de l’information sur la concurrence
  • mesurer le niveau des salaires proposés par la concurrence
  • etc…

Ce type de services touche aux frontières de la légalité… il peut effectivement servir autant à une société voulant tester ses salariés, que comme un outil de veille concurrentielle :

Au téléphone on est un peu sur ses gardes, mais dès qu’on passe le cap de l’entretien d’embauche en tant que candidat, on lâche (trop) facilement des informations parfois stratégiques pour démontrer ses compétences et ses activités chez son employeur actuel ! Du coup, ce business des faux entretiens d’embauche est une vrai source d’information contre la concurrence : types de projets, noms de clients, niveaux de salaires, outils internes, stratégie et axes de développement, tout y passe si on n’y prend pas garde en tant que candidat !

De l’autre côté, pour un employeur, ce type de service peut aussi servir à sonder ses employés : connaitre leur motivation peut permettre d’adapter les niveaux de salaire (pourquoi donner une augmentation quand on sait qu’un employé est si fidèle qu’il ne partirait pas pour plus d’argent ?…). Ce type de service permet aussi de s’assurer qu’un employé protège bien les secrets et les intérêts de sa société…

Bref, aussi surprenant que cela puisse paraître, les faux entretiens d’embauche sont un vrai business à part entière.

 

(via Cadremploi)

Related Post

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)