← Partagez cette page

Checkthis : le micro-onde de la publication web qui va cartonner

Par:
Catégorie(s): Non classé

LeWeb’11 ce fut surtout beaucoup de rencontres pour moi ! J’ai notamment rencontré Frédéric della Faille qui a développé la plateforme CheckThis que je vous propose de découvrir à votre tour à travers une petite interview qui vous dévoilera certains petits secrets.

Personnellement, j’adore le concept et sa simplicité… c’est le chaînon manquant de Twitter et de Facebook pour publier n’importe quel contenu en 2 clics (d’une simple annonce à un article de presse complexe avec contenus multimédias) ! Le micro-onde de la publication web en quelque sorte !


check-this-business

[Ronan / Business-Garden] Bonjour Frédéric, peux-tu présenter en quelques mots l’idée que tu avais derrière la tête avant ce créer CheckThis ?

Frédéric della Faille: Il y a plusieurs années un ami musicien (cfr. Jean Waterlot de Montevideo) m’a demandé de l’aide afin de monter une page web regroupant une vidéo, une bio et quelques liens, le tout dans leur univers visuel. La finalité était de partager cette page one shot présentant leur nouveau clip, ils ne voulaient pas un site, pas un blog, juste une belle page facilement partageable à leur fanbase.

[Ronan / Business-Garden] Est-ce que cette idée initiale est toujours d’actualité ou est-ce que la plateforme a évolué ou va évoluer ?

Depuis lors l’idée à évidemment fort évoluée. Le nombre de membres de Facebook a quadruplé et Twitter s’est imposé. Tout est social, instantané, et ceci se reflète naturellement dans notre produit. Qui penserait à imprimer et coller une affiche pour vendre un t-shirt ou pour une offre d’emploi ? Checkthis s’inspire de ce principe d’affichettes et se présente comme le compagnon idéal de votre prochain “tweet”.

[Ronan / Business-Garden] Les plateformes de publication sur le web, même simple ne manquent pas… en quoi CheckThis se différentie ?

La publication est un aspect, le résultat émanant de cette publication et de son partage en est un autre, et c’est justement sur cet aspect que checkthis se différencie. Un retweet ou un like c’est bien, mais est-ce une finalité? Avec une page checkthis on peut annoncer qu’on vend un objet, mais, grâce aux applications qu’on peut intégrer dans une page, on peut également vendre cet objet.

[Ronan / Business-Garden] Quel est le business model de CheckThis ?

Freemium.

[Ronan / Business-Garden] Quelle est ta stratégie d’acquisition et de fidélisation des utilisateurs ?

Checkthis est quotidiennement en contact avec ses premiers utilisateurs, c’est d’ailleurs eux qui inspirent les évolutions de l’outil. Aujourd’hui, après 3 mois de beta publique nous sommes fiers de pouvoir annoncer que ces utilisateurs ont crées plus de 10,000 pages partagées plus de 50,000 fois et récoltant 500,000 pages vues, sans un euro dépensé en marketing.

Une des stratégies est d’impliquer ces utilisateurs tout en leur offrant le meilleur produit qu’il soit. Les amis de nos amis sont nos amis.

En parallèle nous mettons en place une série de matériel permettant d’inspirer les visiteurs à devenir des utilisateurs, la maîtrise de ce taux de conversion est la clef qui nous permettra de passer de 10,000 à 100,000 pages.

[Ronan / Business-Garden] As-tu fait appel (ou présenté la plateforme) à des investisseurs ? Des partenaires ?

Nous avons et continuons à rencontrer une multitude de personnes pouvant potentiellement nous aider à aller plus loin dans l’aventure, et les investisseurs en font partie.

Il y a quelques mois nous avons présenté notre projet à San Francisco dans le cadre de la Webmission, plus récemment nous avions un stand lors de LeWeb’11 et prévoyons d’aller au SXSW.

Et puis, dans l’ombre, nous avons de chouettes discussions avec des investisseurs potentiel. Ce que nous cherchons est bien plus que des fonds, nous souhaitons profiter d’un savoir de personnes partageant notre vision sur le long terme. Checkthis a de grandes ambitions.

[Ronan / Business-Garden] Qu’as-tu pensé de LeWeb11 ? Qu’en as-tu retiré ?

De super rencontres et une chouette immersion dans le web, ce qui est toujours extrêmement motivant — ne pas avoir à s’excuser de parler de trucs de geeks durant 3 jours est un luxe dont il faut pouvoir profiter un max.

Plus concrètement, LeWeb était pour nous l’occasion de tester les évolutions de checkthis auprès de professionnels, les retours étant extrêmement encourageants, nous avons passé les Fêtes devant nos écrans plutôt que devant le feu ouvert.

[Ronan / Business-Garden] Un dernier mot ?

Merci pour cette opportunité, et amusez-vous tant que vous pouvez avec checkthis. C’est un jouet, jouez!

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)