← Partagez cette page

L’INA concurrence MTV sur YouTube

Par:
Catégorie(s): Non classé

Il n’y a pas si longtemps je vous avait annoncé que la Commission Européenne (surnommée la Grosse Commission dans les milieux autorisées / on ne rigole pas…) venait de créer sa page sur YouTube.

Vous vous rappelez également du lancement en grandes pompes du site de l’INA (l’Institut National de l’Audiovisuel).

« Bon, mais où veut-il en venir…

ina-chansons

Bien, l’INA ce n’est pas seulement les archives françaises des émissions de télévision…c’est aussi des milliers de chansons filmées au cours de ces émissions de télévision !

Et l’idée est toute simple: vous avez surement remarqué que les clips de musique se diffusent bien sur les blogs…c’est très à  la mode… Alors l’INA s’est dit, pourquoi pas faire la même chose avec nos bonnes vieilles chansons…

Un site INA Place aux Chansons a donc été lancé:

« Plus de 2000 clips en téléchargement et des centaines d’interviews, accessibles par artistes, genres ou époques sur ce site consacré aux plus belles heures de la chanson diffusées à  la télévision française. »

Bon, ne vous attendez pas à  voir le dernier Madonna ou le dernier Timbaland… mais plutôt du Claude François, du Joe Dassin ou du Julien Clerc…mais c’est quand même sympa !

diffuser-une-chansonHistoire de ne pas passer pour un site arriéré, l’INA a également créé sa page YouTube, tout comme la Commission Européenne…et nous propose donc de devenir une star:

« Entrez dans la légende : composez votre play-list, participez au karaoké ou mettez en ligne vos propres performances musicales. »

Enfin…heureusement, la plupart des jeunes talents n’auront pas attendu l’INA pour se lancer sur le web

Celà  dit, je critique, mais je suis plutôt content de voir que nos institutions commencent à  utiliser de plus en plus le web et ses dernières innovations (et oui, il y a même un flux RSS sur le site INA place aux chansons…).

De plus, je pense que l’initiative combinée du site web INA place aux chansons et de la page sur YouTube est intéressante car elle vise une tranche d’age qui n’est peut-être pas encore habituée à  diffuser des vidéos sur le web (ben oui, quand on a des références des années 70 en chanteurs, on a généralement plus de 20 ans…). La preuve avec cette étude sur les comportements des internautes par tranches d’ages

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)