← Partagez cette page

Les Petits Secrets de Google Chrome : Toutes Les Commandes a Connaître

Par:
Catégorie(s): Non classé

google-chrome-license-utilisation-cguVous voulez savoir ce que le navigateur Google Chrome a vraiment dans le ventre ?

C’est en fait assez simple puisqu’il suffit d’utiliser les différentes commandes présentes et qui permettent d’afficher à peu prêt toutes les informations disponibles…

De la simple information, à la gestion des processus en passant par un easter egg pour arriver à outil similaire au plugin Live HTTP Headers de Firefox, je vous propose pas moins de 12 commandes secrètes à connaitre sur Google Chrome !

1) Google Chrome about:version

Pour connaître la version installée du navigateur ainsi que du moteur de rendu:

  • version de Google Chrome
  • version du moteur Mozilla
  • version de l’ Apple WebKit Safari

2) Google Chrome about:plugins

Pour connaître l’ensemble des plugins installés sur votre Google Chrome.

Et visiblement, il y a déjà une belle liste de plugins Chrome pré-installés dès le début !

Plugin Chrome pour l’exécution d’active-X (surprenant en terme de sécurité, mais compréhensible pour ne pas rebuter les utilisateurs de sites exploitant la technologie activeX de Microsoft…)

  • Plugin Chrome Google Gears
  • Plugin Chrome DivxPlayer
  • Plugin Google Update
  • Pugin Chrome Shockwave Flash
  • Plugin Chrome Adobe Acrobat
  • etc….

3) Google Chrome about:cache

Cette commande permet de lister les pages stockées en cache dans le navigateur.

Cette option est intéressante pour avoir des informations détaillées sur tous les types de fichiers enregistrés dans le cache. En effet, la liste des fichiers présent dans le cache sont affichés dans une liste présentés comme des liens. Un cliquant sur l’un des lien on accède aux détails du fichier concerné comme le montre la copie d’écran suivante:

4) Google Chrome about:memory

Cette commande est particulièrement intéressante car elle permet de voir non seulement tout l’espace mémoire utilisé par Google Chrome, mais également de la comparer à l’occupation mémoire de tous les autres navigateurs web lancé au même moment…

Certains crieront au scandale…en pensant qu’il s’agit purement et simplement d’espionnage pour voir les autres applications qui tournent…mais cela est en tout cas bien pratique pour comparer la consommation de mémoire par différents navigateurs web :)

Cette commande va d’ailleurs plus loin en proposant un tableau détaillant l’occupation mémoire pour chaque onglet (identifié par le mot clé “Tab”) ainsi que pour chaque plugin chrome couramment utilisé (identifié par le mot clé “plug-in”):

A savoir: cette page n’est pas mise à jour automatiquement lorsque vous ouvrez d’autres onglets… si vous voulez tester l’occupation mémoire des onglets que vous ouvrez, il faudra rafraîchir cette page d’information…

5) Google Chrome about:stats

Voici une commande top secrète de Google Chrome… identifiée par un petit message sous forme de clin d’oeil par l’équipe de développement du navigateur de Google:

“Shhh! This page is secret!”.

Bon, ne vous attendez pas à de grandes révélations…il s’agit simplement de statistiques détaillées et de compteurs sur le fonctionnement de Google Chrome et du moteur de rendu V8 WebKit. A réserver aux curieux…

6) Google Chrome about:histograms

Il s’agit encore d’une commande a réserver aux curieux car n’apportant pas d’information réellement intéressante sauf si on est un développeurs.

En effet, il s’agit encore une fois de statistiques présentées sous la forme d’histogrammes

7) Google Chrome about:dns

Cette commande permet simplement d’afficher des informations sur la configuration de Google Chrome au moment de la résolution DNS (résolution entre une adresse web URL et l’adresse IP publique du serveur hébergeant le site web sur Internet). On pourra regretter que cette option ne permette pas de bricoler un peu la configuration de Chrome…

8) Google Chrome about:crash

Cette commande ne fait qu’afficher la page que vous verrez en cas de crash d’un onglet ou d’un plugin dans une page…

9) Google Chrome about:404

Cette commande ne fait qu’afficher la page que vous verrez en cas d’erreur 404 (page non trouvée) si vous essayez de vous connecter sur une page qui renvoie une erreur 404.

Vous pouvez d’ailleurs vous amusez à essayer avec les autres codes d’erreur si vous voulez perdre votre temps :)

  • 100 : OK pour continuer
  • 101 : le serveur a changé de protocoles
  • 200 : requête effectuée avec succès
  • 201 : document créé (raison : nouvelle URI)
  • 202 : requête achevée de manière asynchrone (TBS)
  • 203 : requête achevée de manière incomplète
  • 204 : aucune information à renvoyer
  • 205 : requête terminée mais formulaire vide
  • 206 : requête GET incomplète
  • 300 : le serveur ne peut pas déterminer le code de retour
  • 301 : document déplacé de façon permanente
  • 302 : document déplacé de façon temporaire
  • 303 : redirection avec nouvelle méthode d’accès
  • 304 : le champ ‘if-modified-since’ n’était pas modifié
  • 305 : redirection vers un proxy spécifié par l’entête
  • 307 : HTTP/1.1
  • 400 : erreur de syntaxe dans l’adresse du document
  • 401 : pas d’autorisation d’accès au document
  • 402 : accès au document soumis au paiement
  • 403 : pas d’autorisation d’accès au serveur
  • 404 : la page demandée n’existe pas
  • 405 : méthode de requête du formulaire non autorisée
  • 406 : requête non acceptée par le serveur
  • 407 : autorisation du proxy nécessaire
  • 408 : temps d’accès à la page demandée expiré
  • 409 : l’utilisateur doit soumettre à nouveau avec plus d’infos
  • 410 : cette ressource n’est plus disponible
  • 411 : le server a refusé la requête car elle n’a pas de longueur
  • 412 : la précondition donnée dans la requête a échoué
  • 413 : l’entité de la requête était trop grande
  • 414 : l’URI de la requête était trop longue
  • 415 : type de média non géré
  • 500 : erreur interne du serveur
  • 501 : requête faite au serveur non supprimée
  • 502 : mauvaise passerelle d’accès
  • 503 : service non disponible
  • 504 : temps d’accès à la passerelle expiré
  • 505 : version HTTP non gérée

NB: ils auraient pu nous faire un easter egg sur la commande about:666 mais non…rien…. :)

10) Google Chrome about:internets

Rassurez-vous… Google Chrome possède des easter eggs …

Et bien en voilà justement un !

Je vous laisse découvrir de quoi il s’agit….

11) Google Chrome about:hang

cette commande n’affiche rien, mais elle peut être utilisée lorsque vous naviguez sur une page: le processus de l’onglet dans lequel vous tapez cette commande est simplement arrêté sans fermer pour autant l’onglet en question: il s’agit donc de faire un “freeze” de la page web courante…

Cela peut s’avérer utile pour tester certaines fonctionnalités d’une page web ou débuguer une application ou simplement lire le contenu d’une page sans être dérangé par l’exécution automatique de certains popups et autres animations sur un site…

12) Google Chrome about:network

Voilà probablement la commande cachée qui me semble être la plus intéressante dans Google Chrome !

La commande “about:network” permet en effet d’accéder à plusieurs outils de monitoring permettant de voir toutes les connexions ou d’analyser les performances au cours de la navigation sur un site…

Un outil très pratique pour les développeur de site web ou pour identifier les contenus d’un site qu’on aimerait pouvoir télécharger par exemple…

Pour les habitués de Firefox, cette fonction est un peu de la même trempe que le plugin “Live HTTP Headers” mais est quand même assez différente…

Voilà, j’espère que ce tour d’horizon des petits secrets de Google Chrome vous aura intéressé…

Si vous trouver d’autres commandes, n’hésitez pas à les suggérer en commentaires :)

Pour en savoir plus sur Google Chrome:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)